Modification des besoins en insuline chez le chien diabétique

Il n’est pas rare de voir soudainement changer les besoins en insuline même après une longue période de stabilité.

Modification des besoins en insuline

Peut être attribuée à un certain nombre de facteurs :

  • infection (ex.: infection de l’appareil urinaire (cystite), pyodermite),
  • modification du programme d’exercices
  • perte ou gain pondéral
  • autre maladie concomitante (ex : insuffisance rénale, insuffisance cardiaque)
  • autre maladie endocrinienne concomitante, comme un syndrome de Cushing ou une hyperthyroïdie chez le chien et une hyperthyroïdie chez le chat.
  • metoestrus chez la chienne - évolution des concentrations en progestérone
  • administration de corticostéroïdes ou de progestatifs


Ajustement de la dose

L’ajustement de dose sera fondé sur la réponse clinique et sur les résultats de plusieurs échantillons de glucose sanguin et non pas sur le résultat d’un seul échantillon. Idéalement, une courbe de la glycémie sera établie avant de procéder au changement de la dose d’insuline.

La surveillance du glucose et des cétones urinaires peut aider à vérifier si une courbe de la glycémie est nécessaire. Elle ne peut, contrairement aux habitudes du passé, constituer à elle seule une base pour un ajustement de dose.

L’ajustement de dose devra suivre une adaptation de 10 % à chaque fois, en arrondissant à l’unité entière inférieure la plus proche. Les modifications de dose devront être effectuées après une période d’ajustement à une dose ou à un régime thérapeutique particuliers, c’est à dire après 3-4 jours.

Modification des besoins en insuline chez le chien diabétique