Insulinorésistance

Stress, infections et obésité

Le stress ou les infections (infections des voies urinaires, pyodermie) peuvent entraîner une baisse de la sensibilité des tissus cibles à l’insuline. Les animaux obèses présentent une sensibilité réduite à l’insuline.

Autres hormones

Les hormones endogènes ou exogènes peuvent réduire les effets de l’insuline. Lorsqu’un animal est traité pour un diabète sucré, il convient d’arrêter immédiatement les médicaments contenant des progestatifs. Les chiennes non opérées doivent être stérilisées (ovariectomie).

Si les animaux sont traités par des corticoïdes, il convient de chercher une alternative à ce traitement. Si cela n’est pas possible, il faut s’efforcer de minimiser la dose de corticoïdes.

Voir les deux graphiques suivants présentant des exemples de courbes de la glycémie dans un cas d’insulinorésistance. L’insuline a été injectée à l’heure 0.

Courbes de la glycémie

Glycémie mesurée en mmol/l
Cliquer sur l’icône pour agrandir l’image :

Courbe de la glycémie - insulinorésistance mmol/l

Glycémie mesurée en g/l
Cliquer sur l’icône pour agrandir l’image :

Courbe de la glycémie - insulinorésistance g/l

Insulin Resistance