L’hypoglycémie dans les diabètes canin et félin

Si la dose d’insuline est trop élevée, des signes cliniques d’hypoglycémie peuvent être observés.

L’hypoglycémie peut également être déclenchée par des évènements entraînant un excédent relatif d’insuline :

  • perte d’appétit
  • vomissements
  • exercice excessif
  • rémission du diabète chez le chat - la poursuite du traitement avec la dose initiale d’insuline aura pour conséquence une hypoglycémie

Les signes cliniques

Les signes cliniques de l’hypoglycémie, par ordre de sévérité croissant, sont :

  • la faim
  • l’agitation
  • des tremblements
  • une ataxie
  • une désorientation
  • des convulsions et le coma

Certains animaux peuvent simplement paraître très calmes et présenter des signes d'inappétence.

Traitement

Traitement d’urgence de l'hypoglycémie

  • Administration orale immédiate de solution de glucose ou de miel (1 g par kg de poids corporel).
    Il est conseillé de ne pas administrer de force aux animaux inconscients d’importants volumes de liquide susceptibles de provoquer une pneumonie par aspiration : il est préférable de frotter une petite quantité de solution de glucose ou de miel sur les gencives de l'animal ou sous la langue.
  • Dans les cas graves ou si la thérapie orale se révèle inefficace, une solution de dextrose par voie intraveineuse (50 %) peut être administrée. Dose pour une hypoglycémie : 1 à 5 ml de dextrose à 50 % par perfusion intraveineuse lente (sur 10 minutes)* - qui n’est pas destinée à corriger la glycémie mais à inverser les signes cliniques.

*(Ref: BSAVA Small Animal Formulary. Ed Tennant B. 4th Edition. BSAVA, UK. p 124).

Les personnes qui ont un animal diabétique doivent toujours avoir une source de glucose à disposition immédiate.

Après l'administration d’urgence de glucose par voie orale, on peut proposer de petites quantités de nourriture à intervalle de 1 à 2 heures jusqu'à ce que les effets du surdosage d’insuline soient maîtrisés.

Si la dose d'insuline est trop élevée, elle doit être réduite, par exemple d’au moins 10 %. Il peut être nécessaire d'établir une courbe de glycémie permettant d’ajuster de manière appropriée la dose d'insuline.

L’hypoglycémie dans les diabètes canin et félin